Une labellisation qui porte ses fruits

29/01/2019

Une labellisation qui porte ses fruits

Aymeric Chatelard, Elliot Fauchet, Bastien Lopez et Florian Labadie avec les représentants de PSA et ceux du lycée.

PHOTO M. B.

 

Crée en 2011, le partenariat entre le groupe PSA et le lycée professionnel Campa de Jurançon fonctionne parfaitement. Ce dispositif permet aux futurs détenteurs d’un Bac professionnel de maintenance des véhicules, option véhicules des particuliers, d’obtenir une labellisation du constructeur, et à celui-ci de leur proposer ensuite du travail dans leurs structures, lorsqu’ils achèveront leurs études.

Cette relation gagnant-gagnant s’est matérialisée, vendredi soir, par la remise de clés, par Pierre Bugeya, représentant PSA, de deux véhicules – une 2008 Peugeot et une C3 Citroën – à Marie-Anne Buttazzoni, proviseur du lycée Campa.

Un réel investissement

Pendant deux ans, les élèves qui choisissent cette labellisation viennent la suivre les mercredis après-midi, durant les petites et grandes vacances scolaires, en plus de leur emploi du temps imposé par l’Éducation nationale. « Ça demande un réel investissement de la part des élèves, sur leur temps personnel, reconnaît la proviseure. Ce sont les plus motivés, les plus travailleurs et ceux qui veulent vraiment réussir dans leur branche qui participent à ce programme. » En préambule à la remise des clés, quatre élèves lauréats du Bac pro en juin dernier, Aymeric Chatelard, Elliot Fauchet, Bastien Lopez et Florian Labadie, ont reçu leur certificat de labellisation PSA. Ces jeunes, qui poursuivent actuellement leur cursus en BTS automobile à Périgueux, ont notamment été félicités par Margot Berg, chargée de relation avec l’Éducation nationale au sein du groupe automobile dans le quart Sud-Ouest.

« Nous leur permettons de se former à la source sur des véhicules équipés des toutes dernières technologies, explique-t-elle. Quand ils auront achevé leur formation, nous leur ferons une proposition de recrutement dans notre réseau. » En amont de cette réception, les élèves qui ont intégré la maintenance automobile en septembre dernier ont été informés de ce dispositif par les professeurs Olivier Juignet, Jean-Michel Pomiès et Stéphane Heitz, directeur de la formation du lycée. Ils seront bientôt six à se lancer dans cette aventure. Même s’ils sacrifieront du temps personnel, la récompense sera au bout.

Publié le 20/11/2018 à 3h54 par Marc Bruno dans le Journal Sud Ouest - Pyrénées Atlantiques